Saison 2002–03

Yves Tremblay

Estacade

Exposition 27.03–20.04.03
 
 
 

Pour son projet d’installation, Yves Tremblay nous propose de côtoyer son éminence et nous présente ce qu’il a homologué à partir des transformations ponctuelles de ce corps unicellulaire imposant. Cette mémoire aveugle, devenue domaine de son action, met en présence des systèmes en interaction symboliques et s’approprie la notion littérale d’interface comme point de friction permettant des échanges. Les tâtonnements de l’artiste, conduisant à une non-science, calquent la recherche appliquée, questionnent le rationnel et opèrent un déplacement des cadres de références influençant notre perception du réel. Tremblay brasse les évidences pour mieux les interroger et les pressurer, en extraire de nouvelles structures de sens et les ériger ailleurs et différemment. Nous sommes conviés à une représentation métaphorique des places qu’occupent ces systèmes, autant qu’à la matérialisation interprétative et malléable des lieux de leurs rencontres : corps, couleur et mouvement sont alors activés dans ces univers interdépendants flanqués de frontières communes et perméables.

NULL