Saison 2013–14

Hugo Gaudet-Dion

Donner signe de vie

Exposition 28.08–06.10.2013
 
 
 
 

Originaire du Témiscamingue, Hugo Gaudet-Dion vit et travaille à Gatineau. Il est détenteur d’un baccalauréat en arts visuels de l’Université du Québec en Outaouais (2009). Depuis quelques années, il a présenté plusieurs expositions individuelles et collectives ainsi que des performances au Québec et en Ontario. Cet artiste multidisciplinaire a entre autres exposé son travail en solo à Caravansérail (2011), à Axenéo7 (2011) et au Lobe suite à une résidence d’été de longue durée (2013). Hugo Gaudet-Dion est membre actif du Temporaire, un atelier et un espace de diffusion.

Par des mises en scène pathétiques et colorées, l’artiste Hugo Gaudet-Dion s’inspire du dramatique et du macabre en contraste avec l’éclatement, le jeu et les dessins animés. L’artiste s’intéresse aux situations agréables qui tournent mal. Il bricole des installations comme des histoires figées dans le temps où des personnages et des objets occupent l’espace comme un décor. Il questionne la banalisation de pulsions humaines comme la violence, le sexe et la mort. Le tragique est présenté de façon ludique afin qu’il devienne divertissant. La naïveté de l’enfance et l’expérience de l’adulte s’entrechoquent dans un espace théâtralisé. L’expression « jouer avec la mort » l’interpelle beaucoup. Avec le projet Donner signe de vie, l’artiste met en scène un personnage ayant abusé des « bonnes choses » à l’occasion d’une fête. Le lieu prend l’aspect d’une scène de crime festive. Les éléments entourant le fêtard jouent le rôle d’indices pour retracer le fil des événements qui l’ont mené à cette fâcheuse position. Un système de poulies offre au spectateur la possibilité de jouer avec le personnage comme avec une marionnette. Le public est témoin d’une scène à laquelle il peut participer afin que la présentation soit instable et que le lieu prenne l’aspect d’un terrain de jeu. L’accident est toujours possible.