Saison 2021-22

Fito Conesa
Rouyn-Noranda’s Symphony

À venir Résidence 05.04-04.05.22 Exposition 05.05-05.06.22 Vernissage 05.05.22

«Le début et la fin, c’est la même chose. Un espace où tout est possible.» 

 

Faire tabula rasa (table rase) d’un point de vue philosophique est une idée selon laquelle l’esprit humain naîtrait vierge. 

La trace de l’activité industrielle sur l’environnement raconte une histoire. Ce récit, écrit par les acteurs du marché, tient lieu et place de pivot autour duquel tournent en orbite des personnages et évènements fondateurs. Ces annales règlent nos choix, nos vies.  En sous couche, il existe des histoires parallèles, différentes. Les réunir toutes, dans le dessein qu’elles s’annulent, et ce, sans nier les trous, les monticules et les ruines inhérentes à l’extraction des ressources naturelles, résume la démarche. «Un nouveau début, c’est ça que je cherche.» 

«Je ne suis pas un musicien, mais je travaille avec la musique. Je ne suis pas vidéaste, mais je travaille avec la vidéo, Ah Ah!» Le décloisonnement des médiums se fait invitation au dialogue entre présent et passé, entre visible et secret, dans le but avoué d’atteindre l’œuvre totale. 

«Penser à un lieu dont je suis loin, créer dans l’ignorance et défendre des idées abstraites et incertaines sont des gestes que j’exécute confortablement.» 

-Texte d’Alexandre Castonguay

Fito Conesa détient un diplôme en Beaux-Arts de l’Université de Barcelone. Il a conçu et donné des ateliers pour le département d’éducation de la Fundació « la Caixa ». Il a travaillé en tant que directeur artistique à la campagne « Green Santo Domingo » en République Dominicaine et a formé une partie de l’équipe des tuteurs de la Sala d’Art Jove (2012). Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs musées et festivals en Espagne, en Norvège et en République Dominicaine. De 2014 à l’automne 2017, il a dirigé et coordonné Habitació 1418, un projet du CCCB (Centre de la culture contemporaine de Barcelone) et du MACBA pour la jeunesse créative de 14 à 18 ans.