Saison 2021-22

Fanny Mesnard
Titre à venir
Commissaire : Manon Tourigny

À venir Exposition 05.05-05.06.22 Vernissage 05.05.22

La commissaire Manon Tourigny et l’artiste Fanny Mesnard poursuivent à Rouyn-Noranda une collaboration déjà entamée lors de l’exposition Ondes élastiques – Les faunes s’agitent dans l’épaisseur du bois à la Maison des arts de Laval au printemps 2021.   

Une incursion dans un monde mythologique, onirique, peuplé de bêtes impossibles aux caractères signifiants, actuels et politiques, attend le public qui entrera dans la «fable». L’œuvre anthropomorphique, s’il en est, supportée par le dessin, la céramique, le textile et la vidéo, tient lieu d’axe autour duquel tourne sens et sensibilité. En effet, les créatures inventées par Mesnard sont nos miroirs, nos pairs imaginaires. L’artiste nous invite à dialoguer avec la nature. Une œuvre empreinte d’une inquiétante étrangeté dans laquelle on peut s’imaginer toucher, prendre ou explorer physiquement certaines pièces. 

Pour compléter cette exposition, Manon Tourigny se lance dans l’écriture d’un conte. La commissaire, qui développe depuis quelques années une écriture plus poétique pour parler de projets en arts visuels, risque la fiction. Pour cela, elle rencontre des gens de la place, questionne, déambule dans les lieux, contemple. Pourquoi ne pas planter l’univers de Fanny Mesnard dans un contexte territorial X, autour du lac Osisko, dans des circonstances rouyn-norandiennes ? Cette collaboration est l’aboutissement d’un rêve commun d’écrire un conte où Mesnard illustre les mots de Tourigny. On parle ici de livre d’art pour centre d’art.

– Texte d’Alexandre Castonguay

Fanny Mesnard a complété deux Maîtrises à l’Université d’Aix- Marseille et à l’École Supérieure des beaux-arts de Marseille-Luminy en 2004. Arrivée au Québec en 2008, elle a réalisé de nombreuses expositions solo et collectives au cours de ses 15 années de carrièreDurant l’été 2022, elle effectuera une résidence au Nordisk Kunstnarsenter Dale (Norvège). Depuis 2018, elle œuvre également en art public au sein du duo Demers-Mesnard. Elle est membre de la table des arts visuels du Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches, du centre Regart (Lévis) et de VU (Québec).

Manon Tourigny est née à Montréal et y vit toujours. Elle est commissaire et autrice. Elle s’intéresse à la vidéo, à la photographie, à la performance et aux pratiques artistiques qui s’inscrivent dans l’espace public. Elle a rédigé de nombreux articles et textes pour des revues spécialisées (Ciné bulles, CV photo, esse, Vie des arts, Espace et Inter), en plus d’écrire des opuscules pour différents organismes (centres d’artistes, centres d’exposition et musées). Depuis plus de 15 ans, elle s’est activement impliquée dans le milieu des arts visuels, notamment à VIVA! art action et DARE-DARE. Elle est maintenant administratrice du conseil d’administration du Repaire (Regroupement de pairs des arts indépendants de recherche et d’expérimentation). Elle est co-directrice générale et artistique (volet administration) au Centre Clark et y travaille depuis 2011.