Saison 1995–96

Exposition collective
Du bouleau sur la planche

Exposition 12.01–18.02.96
 
 
 

Le point de départ de ce projet est la découverte par Daniel Corbeil de feuilles de bouleau de placage très minces produites par une usine de déroulage au Témiscamingue. D’emblée, Gaétane Godbout et Martine Savard ont partagé leur enthousiasme pour les possibilités techniques de cet éventuel médium. Porteur de sens, en tant que symbole de l’industrialisation des régions sauvages de l’Amérique du Nord et de la mainmise de l’homme sur la nature, il leur a semblé que ce matériau représentait en plus un excellent défi technique aux artistes.

Les artistes concepteurs de Bouleau sur la planche savaient, en tant que membres actifs du Conseil des artistes en arts visuels, que celui-ci cherchait à développer des collaborations avec d’autres galeries de la province. Ils ont donc suggéré au regroupement la conception d’un projet d’exposition collective ayant pour base la feuille de bouleau. De là est né un projet d’échange entre deux groupes d’artistes : cinq artistes de la Galerie l’oeil de poisson à Québec et cinq autres du CAAVAT.

Le choix des artistes a été fait par Jean Dumont, conservateur bien connu du milieu des arts. Pour cette exposition thématique, il a réuni les artistes suivants : Jean Babin, Jacques Baril, Karole Biron, Daniel Corbeil, Marie-Josée Coulombe, Jacques Desruisseaux, Gaétane Godbout, Rock Lamothe, Martine Savard et Raynald Tremblay. Le défi était double : se servir d’un matériau unique comme point de départ pour les dix artistes et l’emploi d’un matériau produit à des fins industrielles.

NULL