Saison 2020–21

Corine Lemieux
L’un avec l’autre, en même temps

Exposition 04.02–28.03.21
Mains qui découpent les mains qui découpent, 2019

« Tout est là, il s’agit juste de le voir. »
— Corine Lemieux

D’une peau de reptile à la peau de ses mains à des mains qui découpent la main qui découpe, le circuit que met en place Corine Lemieux est un serpent qui se mange la queue. Ce serpent refait des liens brisés, rouvre ce qui a été fermé. Il nous guide vers un clitoris d’argile, le clitoris que l’histoire a négligé, que les hommes ont refusé d’étudier. Regardons cet objet mystérieux et soyons-y attentifs. Il renferme un œil. L’agitation nous aveugle-t-elle?

L’installation L’un avec l’autre, en même temps invite au retour sur soi-même. Une occasion de faire le pont entre notre vie intérieure et le monde extérieur, entre la céramique et la photographie. Grâce à son savoir-faire, l’artiste modifie les rapports d’échelle et nous exhibe un univers invisible à l’œil nu. Elle manipule ce qui est là : la glaise comme la joie.

Corine Lemieux a été élevée par une famille qui lui a appris l’importance de la fabrication. Le tissage au métier, le cardage, les teintures végétales, faire pousser les choses. Elle porte attention à ce qu’elle fait, à ce qu’elle pense; et son travail scelle cette union entre le corps et l’esprit.