Saison 2003–04

Clara Bonnes
Travelling

Résidence 31.03–08.04.04 Exposition 08.04–01.05.04
 
 

Fascinée par les gestes anodins et leur expression muette, Clara Bonnes réalise une collection d’actions d’interprètes, qui lui permettent d’explorer les thèmes liés à la communication, au rapport à l’autre et à la sensualité de l’image vidéo. Dans les installations qui font l’objet de sa recherche actuelle, le rythme de la lecture de l’image vidéo est activé par la présence physique du spectateur dans l’espace d’exposition. Les phases de ralenti et d’accélération de la vidéo permettent de modifier l’affect d’une même action, pointant ainsi le potentiel signifiant de nos gestes les plus anodins. Dans ces installations, la temporalité des actions filmées est directement liée à la subjectivité du spectateur.

Élaborée à partir d’images filmées dans le domicile privé de différentes personnes, cette collection de travellings retranscrit l’univers de l’autre en mettant l’accent sur une expérience phénoménologique de l’espace privé. La perception de l’autre passe progressivement de la succession d’objets personnels à travers l’espace privé à l’extrême proximité de son corps. Dans cette installation épurée n’ayant recours qu’à des projections vidéo qui plongent le spectateur dans un univers immersif, l’exposition interroge la conscience que l’être humain a de l’autre.

Après avoir suivi un double cursus en esthétique et sciences de l’art, et en arts plastique à l’Université Panthéon Sorbonne à Paris, Clara Bonnes complète actuellement sa maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM. Dernièrement, ses monobandes furent présentées à Montréal lors des événements ÉICV, Vidéos de femmes au parc Lafontaine, Nuits blanches au CDEx et Espaces Émergents.

NULL