Saison 2005–06

Catherine Melin

Résidence 27.03–27.04.06 Exposition 28.04–05.05.06
 
 
 
 

« Les lieux le plus souvent représentés sont des terrains « praticables », à échelle humaine. Ce sont en outre des espaces insignifiants et afonctionnels, des interstices du bâti. Ces espaces « résiduels » ont en commun d’avoir échappé à la planification, au dessein, à la décision; en ce sens, ce sont des espaces ouverts. Reconstituées à partir de différents lieux, ces surfaces composites deviennent alors des scènes, des décors à investir. »

« Chaque dispositif est pensé selon le lieu d’accueil. Je prépare des « squelettes » d’images après repérage de l’espace. Les décisions de montage se font dans le lieu au fur et à mesure de l’avancée des dessins. Par leur nature, les dessins muraux s’adaptent et transforment l’architecture qui les accueille. Celle-ci, en devenant support, est détournée. Les différentes pièces, vidéos, montages numériques et dessins, sont positionnées de telle sorte qu’une circulation s’établisse entre elles et suggère un déplacement au visiteur. »

Catherine Melin, extraits d’entretien avec Célia Charvet

Lors de sa résidence, l’artiste effectuera des repérages photo et vidéo dans la ville de Rouyn-Noranda et aux alentours. À partir de cette matière, elle réalisera un travail in situ dans l’espace d’exposition mêlant dessins, montages numériques et vidéo.

Originaire de la France, Catherine Melin détient un diplôme Supérieur d’Arts Plastiques de l’École nationale Supérieure des Beaux-Arts (ENSBA) de Paris. Son travail a été exposé en France, en Allemagne, en Écosse et en Espagne.

NULL