Saison 1994–95

André Clément
Chronotomie

07–30.04.95
 
 
 

« …Appelons chronotomie cette coupe oblique à travers les divisions du temps, cet errement inconsidéré entre des segments d’histoire qu’on aurait mis en piles désordonnées, ce glissement, par une entaille faite à même les apparences, vers un espace intersticiel, un intervalle entre deux mondes (deux sons, deux instants) qui rendrait momentanément visibles des tranches perceptives du temps, de l’échappement du temps… »

Le regard photographique est un regard fragmentaire. André Clément nous entraîne entre ces fragments, dans le rapport entre des images de différentes natures, dans le rapport entre nous et ces images. Il nous invite à voyager à travers ces fragments, ces espaces apparemment vides, mais où l’essentiel du sens se produit.

NULL