Saison 2012–13

Alexis Lavoie

Remplir le vide

Exposition 08.03–07.04.2013
 
 
 

Détenteur d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (2008), Alexis Lavoie vit et travaille à Montréal. Il a participé à plusieurs expositions collectives, notamment au Centre d’exposition Expression (2012), à ARPRIM (2011) et au Centre Clark (2011). Il a également exposé son travail en solo à l’Usine C (2009), à la Galerie Lacerte et à la Maison de la culture Frontenac (2012). Il présentera une nouvelle série de peintures à Plein Sud en 2014. Ses œuvres figurent au sein de diverses collections dont celles de Loto-Québec et de la Progressive Art Collection en Ohio. Il a remporté le premier prix du Concours de peintures canadiennes RBC 2010 et il est représenté par la Galerie Simon Blais de Montréal.

Souvent énigmatiques et inquiétantes, les peintures d’Alexis Lavoie confrontent le spectateur au monde actuel et tentent d’évoquer le nuancier de ses contradictions. Ponctués de moments narratifs, ses tableaux se construisent par analogies et associations d’images. Ils témoignent d’expériences humaines que l’on devine traumatiques et angoissantes. L’isolement, la solitude, l’abus, l’exploitation, la mort, l’amour, l’enfance, la fin de l’espèce et la quête du bonheur sont des thèmes récurrents dans son travail. Dans la série Remplir le vide, les lieux artificiels et les constructions schématisées de terrains vagues ont disparu. Des éléments épars semblent tomber, flotter et habiter des espaces diffus et des non-lieux. Sous une pluie de matières colorées se rencontrent le rat et le fœtus humain, la guirlande et l’intestin, l’animal de compagnie et l’hameçon. Ses tableaux témoignent d’une absence que l’on tente de combler par des confettis et des artifices de fête. Ces œuvres donnent l’impression de collages désordonnés, d’une énumération chaotique de fragments, de mémoire et d’émotions se brouillant dans l’espace et le temps.