4e Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda

Samian

Dimanche 05.10.08 18h00 Agora des arts

Anishinabe de Pikogan en Abitibi, Samian a de tout temps écrit des textes rap. C’est en tournant un premier clip intitulé Courage dans le cadre du projet Wapikoni mobile qu’il impressionne par sa maturité et la qualité de son rap. Deux de ses clips projetés au Festival du nouveau cinéma de Montréal lui ont permis de rencontrer André Dudemaine des Terres en vues qui l’a mis en contact avec Loco Locass. Lui est alors venue l’idée d’un rap en anishinabe (algonquin). Par un énergique retour du destin, c’est dans la langue de sa grand-mère que Samian s’exprime maintenant.

NULL