10e Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda

Kezia Waters et Jordan Brown (FATHERMOTHER)
BLACK MOON

Jeudi 14.10.22 — 19h Écart Durée : 23 minutes
Kezia Waters et Jordan Brown, BLACK MOON, 2022. Photo : Manoushka Larouche

BLACK MOON est une installation-performance qui explore l’effondrement de l’espace et du temps dans un moment intime. En s’appuyant uniquement sur la sensation comme sens de l’orientation, les artistes naviguent dans l’intimité de divers espaces, allant de l’église noire de leurs ancêtres jusqu’à l’architecture de leur propre corps. Alors qu’iels composent avec leur amour l’un pour l’autre, iels doivent continuellement s’ajuster au monde extérieur pour l’intégrer dans les limites de leur relation. La fluidité, la multiplicité et la confiance radicale qui englobe leur amour sont entrevues comme des techniques pour naviguer sur les limites de la vie. BLACK MOON se demande comment créer de l’espace tout en le détruisant activement, et ce, dans un rituel de sombres possibilités.

 

FATHERMOTHER est le collectif de Kezia Waters et Jordan Brown au sein duquel iels créent des performances abordant l’amour à la fois comme éthique et comme vide. Jordan Brown est un artiste et un chercheur qui combine les textiles, la performance et la vidéo. Il obtiendra une maitrise en sculpture de la School of the Art Institute de Chicago en 2023. Originaire de ce qu’iel aime appelle le «Deep South», Kezia Waters a grandi.e dans la tradition de l’église pentecôtiste noire. L’artiste poursuit présentement une maitrise en performance à la School of the Art Institute of Chicago et détient un MFA en théâtre de l’Université de l’Ohio. Établi à Chicago en Illinois, FATHERMOTHER a présenté son travail au No Nation Performance Art Lab (Chicago), à l’Université de l’Ohio (Athens, OH) et à Dazibao (Montréal), et est membre du Black Performance Art Collective Suspended Culture.