Saison 2019–20

Sarah Thibault

Résidence 17–30.04.20 Exposition 30.04–31.05.20 Vernissage 30.04.20

Sarah Thibault habite à Québec. Diplômée en sculpture (2014) et en joaillerie (2011), ses œuvres ont été présentées lors d’expositions individuelles et collectives dont au centre Regart à Lévis (2017), au Studio Kura à Itoshima au Japon (2018), aux Annexes du Château de Bourglinster au Luxembourg (2019) ainsi qu’à Montréal au Musée Dufresne-Nincheri (2019), à Art Souterrain (2019), à La Centrale Galerie Powerhouse (2019) et à la galerie Stewart Hall (2019).

Les oeuvres de Sarah Thibault s’articulent autour de préoccupations anarchistes, féministes et de références à l’esthétique bourgeoise. Elle crée des installations dont le langage visuel puise dans les symboles reliés à l’objet d’art décoratif, à la joaillerie ou au mobilier. Par l’utilisation de la satire, elle manipule les représentations stéréotypées suggérant à la fois l’éclat et le ridicule du puissant. Ses œuvres agissent tels des décors où se côtoient feuille d’or, abondance et désir. À la fois intime et ostentatoire, son travail provoque des allers-retours entre espace intérieur et extérieur. Ses installations exposent des mises en scène dans lesquelles la culture du pouvoir visite l’espace privé s’affirmant ainsi dans le slogan féministe que le personnel est politique.