ACCUEIL   |   CONTACT   

 
 


   PROGRAMMATION | ARCHIVES
   


© Photo : Simon Dallaire

   


Exposition du 29 janvier au 28 février 2010

Résidence du 21 au 29 janvier

Samsãra : série d’explorations physiques et plastiques sur les limites
SYLVIE RICHARD
et KARINE HÉBERT ROUYN-NORANDA


Durant leur résidence à l’Écart, l’artiste multidisciplinaire Karine Hébert et la chorégraphe-interprète Sylvie Richard travailleront en collaboration afin d’explorer la notion de limite. Jusqu’où la limite en est une et dans quelle mesure elle devient un frein dans notre processus de création et de développement individuel. Le duo prendra le temps de travailler en s’imposant consciemment des contraintes pour permettre au corps de trouver une réponse physique et plastique au désir de communiquer avec le spectateur. Leurs recherches se traduiront par une série d’explorations du mouvement prenant la forme d’un nouveau langage chorégraphique et plastique. Le corps étant le réceptacle des souffrances physiques, morales et émotionnelles, celui-ci sera en mesure d’offrir l’élément de réponse, à savoir si ce qui est perçu comme limite est réel ou illusoire.

Karine Hébert est détentrice d’un certificat en peinture et d’un certificat en arts plastiques de l’UQAT. Elle enseigne également au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. Elle a notamment participé à la 3e Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda (2006) et a récemment réalisé les illustrations de deux livres pour les éditions Z’ailées..


Depuis son retour en 2002, Sylvie Richard s’implique dans le milieu de la danse en région : chorégraphe, interprète, enseignante, coordonnatrice, agente de développement de public et productrice. Notons ses collaborations avec la troupe de théâtre Brin d’folie pour les pièces Cabaret des péchés avoués (2006) et Pulsations: la vie qui bat (2007). Sylvie Richard a reçu le Prix d’excellence en art et culture de l’Abitibi-Témiscamingue en 2008.

 




Vernissage
29 janvier 2010, 19 h

Performance à 19h30


   
    retour