ACCUEIL   |   CONTACT   

 
 


   PROGRAMMATION | ARCHIVES
   


© Photo : Patrice Duchesne

   


24 avril au 24 mai 2009

AVOIR DE LA CORNE
PATRICE DUCHESNE
SAGUENAY

Patrice Duchesne tisse un lien étroit entre dessin, installation et performance. C’est dans la frénésie du faire et par l’impossible repentir du geste que cette filiation prend forme. De cette attitude naît un vertige, un dangereux état, où l’œuvre côtoie ses limites et trouve son sens par la coïncidence des trois pratiques que l’artiste échafaude simultanément.

Avoir de la corne

L'entreprise du projet Avoir de la corne découle de projets liant l'image de l'artiste à celles d'animaux fantastiques, entre autres la licorne. D'abord d'ordre pictural, ce projet réfère une dizaine de faits divers dans une attitude irrévérencieuse et traite de sujets qui impliquent la politique, le marché de l'art, la religion et la condition des artistes. En employant comme langage le dérisoire, l'usé, le passé date, ce projet vise à créer des portraits de démiurges, créatures hybrides, figures grotesques, afin de catalyser l'énergie créatrice pour s'extraire de différentes idées reçues concernant le mythe de l'artiste et l'inspiration.

Procédant par le repentir, l’effacé et le tourbillonnement salaud, ces personnages à l’aspect trouble sont délibérément ambigus au même titre que l’existence même. Depuis que l’humanité est sortie de l’argile, nous ne faisons pas que nous construire, nous nous dirigeons aussi vers notre désintégration d'une façon lente et inéluctable.

Patrice Duchesne vit et travaille à Chicoutimi. Détenteur d’un baccalauréat en arts de l’Université du Québec à Chicoutimi, il est membre fondateur des Ateliers d’artistes TouTTouT. Patrice Duchesne compte de nombreuses expositions individuelles et collectives au Canada et en Europe. Plusieurs de ses oeuvres se retrouvent au sein des collections de la Banque d’œuvres d’art du Canada, du Musée de Québec et de Loto-Québec.




Vernissage
24 avril 2009, 19 h

   
    retour