ACCUEIL   |   CONTACT   

 
 


   

Mandat de l'organisme
L’Écart est un centre d’artistes autogéré en art actuel qui diffuse toutes les disciplines du champ élargi des arts visuels en Abitibi-Témiscamingue. Il supporte les artistes professionnels dont la démarche relève d’une pratique soutenue en art actuel. L’Écart est un lieu de résidence d’artistes, de recherche et de création.

 

Il gère et est propriétaire d’un édifice de 20 000 pieds carrés. Il s’inscrit comme une entreprise d’économie sociale en offrant aux artistes des services comme espaces de production, équipements spécialisés, logements et centre de documentation.

Il produit des évènements nationaux, internationaux et édite des publications. Il favorise la professionnalisation des artistes émergents et facilite les échanges entre les artistes de sa région et le milieu artistique national. Il verse des droits d’exposition (CARFAC), des honoraires professionnels, des frais de subsistance, paye le transport des artistes, des œuvres et offre une panoplie de ressources matérielles et humaines.

Il produit la Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda, un événement international en art de la performance et en interdisciplinarité.





Photo : Geneviève Crépeau.

L'Écart.. . Lieu d'art actuel.

Martin Beauregard

Saopoperation

Poste vidéo, 2007

Donald Trépanier

Cantherius : Désordres et désirs

Peinture

Saloon des abonnés, 2007



Historique

1989 Création du Conseil des artistes en arts visuels de l'Abitibi-Témiscamingue (CAAVAT) et tenue du 1er Symposium en peinture à Rouyn-Noranda.


1992 Le CAAVAT se dote d'un lieu de diffusion : L'Écart.


1993 et 19973 2e et 3e Symposiums organisés par le Centre d'exposition de Val-d'Or et celui d'Amos. Le CAAVAT s'assure de l’orientation artistique des symposiums.


1998 5 artistes membres du CAAVAT exposent à Roskilde au Danemark.


2000, 2001 et 2003 L'Échangeur, série d'échanges sous forme de résidences d'artistes suivies d'expositions avec la Galerie du Nouvel-Ontario (Sudbury), la Galerie Sans Nom (Moncton), la Galerie Imago (Moncton) et La Maison des artistes visuels francophones (Winnipeg).


2001 Projet 555, 5 artistes en résidence dans 5 villes de l'Abitibi-Témiscamingue et dans 5 lieux publics reliés visuellement par un réseau informatique.


2001 Une deuxième génération d’artistes prend la direction du centre et opte pour la mise à l’avant du nom L’Écart.


2002 Création du Festival de performance de Rouyn-Noranda. Commissaire : Marie-France Beaudoin.


2004 2e Festival de performance de Rouyn-Noranda. Matthieu Dumont, directeur artistique, orchestre une programmation où musique performative et performances s'unissent.


2005 Trafic Inter/nationale d'art actuel en Abitibi-Témiscamingue : initiée par L’Écart, cette manifestation internationale a présenté des œuvres, des performances et des interventions d'une trentaine d'artistes en provenance de la France, de la Serbie, des Pays-Bas, des États-Unis, d’Halifax, de Toronto, de Montréal et de l'Abitibi-Témiscamingue. Commissaires : Nathalie de Blois et Mathieu Beauséjour.


2006 Le Festival de performance devient officiellement la Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda. Le duo de performeurs Geneviève et Matthieu prennent sa direction.


2007 15e anniversaire de L’Écart, exposition collective La Fuite du récit.


2007 L’Écart reçoit le prix de la Ville de Rouyn-Noranda comme organisme de la persévérance.


2008 4e Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda, thème Opéra Rock. Commissaire invité : Stefan St-Laurent.


2009 Peinturothon pour l’acquisition de l’immeuble; 30 artistes membres impliqués, 40 000 $ amassés!


2009 L’Écart reçoit le Prix organisme lors de la remise des Prix d’excellence en arts et culture de l’Abitibi-Témiscamingue.


2010 Acquisition de l’immeuble : L’Écart achète l’immeuble qui l’abrite et crée un espace multidisciplinaire et de nouveaux ateliers d’artistes. Le centre est reconnu officiellement comme organisme d’économie sociale. Un nouveau jour se lève.


2010 5e Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda, présentée dans le nouvel espace multidisciplinaire de L’Écart. Plus de 30 artistes performeurs en provenance de la Chine, du Mexique, du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario et du Québec.


2011 Inauguration officielle des nouveaux locaux de L’Écart. Les espaces ont été aménagés grâce à l’implication des membres et des partenaires.


2011 Lancement de 2 publications : Petite somme critique, série de textes traitant des expositions présentées à L’Écart entre 2004 et 2007, 94 pages noir et blanc, français, auteurs variés. Trafic Inter/nationale d’art actuel de l’Abitibi-Témiscamingue, publication sur l’événement déroulé en 2005, 133 pages couleurs, anglais/français, auteurs variés.


2011 L’Écart reçoit le Prix évènement de la relève avec la Biennale d'art performatif de Rouyn-Noranda lors de la remise des Prix de la culture de la Ville de Rouyn-Noranda.


2012 L’Écart atteint son objectif de 25 000 $ en levée de fonds dans le cadre du programme Mécénat Placements Culture et reçoit une subvention de 75 000 $.


2012 6e Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda avec des artistes du Canada, de l’Espagne et de l’Allemagne. L’événement prend alors une place dans les médias nationaux. La Biennale accueille plus de 120 spectateurs par soir.


2012 Façade lumineuse : inauguration d’une œuvre lumineuse intégrée à l’architecture réalisée par l’artiste Dan Brault (Québec) dans le cadre de l’autoproclamation de Rouyn-Noranda comme capitale culturelle. Une rotation de ce projet est planifiée aux quatre ans.


2012 Création du Fonds Gesso pour la relève et la pérennité de l’organisme en collaboration avec la Caisse Desjardins de Rouyn-Noranda, Glencorp Fonderie Horne et le programme Mécénat Placements Culture (MPC). Grâce à ce Fonds, L’Écart a fait plusieurs contributions à la Fondation communautaire de l’Abitibi-Témiscamingue s’inscrivant dans le programme MPC.


2013 Lors de son assemblée générale annuelle, L’Écart présente son premier plan de développement pour une période de 5 ans (2013-2018).


2014 L’Écart produit avec le commissaire Jean-Jacques Lachapelle l’exposition collective d’artistes autochtones Dialogue.


2014 Biennale d’art performatif, 7e édition avec des artistes de Cuba, de Colombie, de Brooklyn et du Canada. Une rencontre de diffuseurs canadiens en art performance y est tenue.


2015 Rénovations prioritaires de la coquille extérieure de L’Écart en collaboration avec le Ministère de la Culture et des Communications du Québec, la Ville de Rouyn-Noranda et le Centre Local de Développement.

2015 L’Écart reçoit le Prix Réalisation avec l'exposition bénéfice annuelle 100 $ le pied carré lors de la remise des Prix de la culture de la Ville de Rouyn-Noranda.


2016 8e Biennale d’art performatif avec des artistes du Canada, de la France, de l’Allemagne et de Taïwan.


2016 Inauguration d’une nouvelle œuvre lumineuse de l’artiste montréalaise Dominique Pétrin.


2017 Janvier, L’Écart a 25 ans!