ACCUEIL   |   CONTACT   

 
 


   PROGRAMMATION | ARCHIVES
   


Christine Major, Gabrielle Lajoie-Bergeron, Isabelle Guimond, 2016.

   

 

Exposition du 10 mars au 10 avril 2016

Résidence du 26 au 31 octobre 2015

Filles debouttes!
CHRISTINE MAJOR
MONTRÉAL

GABRIELLE LAJOIE-BERGERON MONTRÉAL

ISABELLE GUIMOND MONTRÉAL

Christine Major, Gabrielle Lajoie-Bergeron et Isabelle Guimond manipulent les images pour souligner, chacune à sa façon, les aberrations du monde qui nous entoure. Leurs propositions picturales abordent les notions de domination – sociale, économique, sexuelle, médiatique – articulées à celles de la survivance et des frontières. Elles créent des fictions exaltant les singularités de notre identité collective à travers une peinture engagée. À l’instar des féministes québécoises dites radicales, elles cherchent à se construire une légitimité par la création de revendications, dans une manière de faire trouble et éclatée en peinture. Filles debouttes!, c’est le désir de trois artistes de travailler ensemble. C’est un road-trip en Abitibi-Témiscamingue, une résidence de 1 semaine à sillonner Val-d’Or, Malartic, Rouyn-Noranda, Joutel! C’est un voyage exploratoire, une collecte d’impressions sur le terrain et des rencontres uniques qui ont servi de moteur à la création d’une nouvelle série de tableaux spécialement pour L’Écart.

Christine Major développe une hybridation d'images, de genres et de styles picturaux dans le but d’explorer la construction de divers positionnements identitaires. Les garages, graffitis, griffonnages, terrains vagues et les objets à l’abandon le long de la route l’intéressent particulièrement. Elle veut ainsi y débusquer tous les gestes d’affranchissement pour fuir le sens des images produites par la machine médiacopublicitaire et semer une forme de déroute interprétative. Elle a réalisé une vingtaine d’expositions solos au Canada et fait actuellement partie de l'exposition ELLES aujourd'hui — six artistes peintres québécoises et canadiennes présentée au Musée des Beaux-Arts de Montréal. Elle est détentrice d’une maitrise à l’UQAM (1996) où elle est professeure à l’École des arts visuels et médiatiques. Elle vit et travaille à Montréal.


Gabrielle Lajoie-Bergeron utilise un répertoire d’images familières d'animaux, et une imagerie puisée dans la culture de masse; elle les combine au moyen d’un «collage» dont elle laisse encore pressentir les coupes. Elle s’intéresse à la manière dont une même représentation peut à la fois être source de domination et d’émancipation. Son travail a été présenté au Québec et en Europe. Elle est récipiendaire de plusieurs prix et bourses, dont la bourse du CRSH Joseph-Armand-Bombardier (2012). En septembre 2016, elle effectuera une résidence de deux mois au centre d’artistes Est-Nord-Est. Détentrice d’une maitrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM (2014), elle vit et travaille à Montréal.


Dans une approche hybride mêlant dessin numérique, aérographie et peinture, le travail pictural d’Isabelle Guimond est fait d’allers-retours entre la représentation photographique et les contingences inhérentes au travail de la matière. Elle met en lumière notre culture populaire et quotidienne en nous confrontant à la réalité de notre environnement. Elle valse entre une critique sociale de notre mode de vie et un récit intimiste proche de l’autofiction. Son travail a été présenté au Québec, aux États-Unis et au Mexique. Récipiendaire de la bourse de la Fondation Sylvie et Simon Blais (2014), elle effectuait une résidence de création à la Galerie B-312 à l’été 2015. Détentrice d’une maitrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM (2014), elle vit et travaille à Montréal.


 




Vernissage
Jeudi 10 mars 2016 • 5 à 7


   
    retour