ACCUEIL   |   CONTACT   

 
 


   PROGRAMMATION | ARCHIVES
   


   

Valérie Blass, Sculpture bidon 2, 2012.

Résidence du 19 fevrier au 8 mars 2013

Supercherie de dislocation visuelle
VALÉRIE BLASS
Montréal

L’Écart est heureux d’accueillir en résidence l’artiste Valérie Blass. Elle profitera de ce séjour afin de poursuivre ses recherches pour son nouveau projet Supercherie de dislocation visuelle. Ce projet s’échelonnera sur une période de un an et prendra fin avec une exposition solo à la galerie Parisian Laundry de Montréal au mois de janvier 2014. Reconnue pour son travail en trois dimensions, elle souhaite maintenant explorer de nouvelles avenues techniques et artistiques émanant de conjonctures inusitées entre l’image et l’objet en trois dimensions, plus précisément entre la sculpture et la photographie.

« Mes sculptures proposent des formes hybrides, étrangement familières, qui jouent sur la frontière entre figuration et abstraction. En réalisant des œuvres délibérément équivoques, je cherche à instaurer un dialogue sémantique entre l’objet et la sculpture, le sensible et le tangible, l’arbitraire et la logique. Parfois, des formes abstraites semblent, à prime abord, de nature formaliste mais deviennent vite, lorsqu’on y regarde de plus près, anthropomorphiques. Dans le but avoué et assumé de provoquer des comparaisons et des associations arbitraires qui défont les hiérarchies entre l’abstraction et la figuration, je veux que notre capacité de reconnaissance soit piégée ou plutôt, que notre réflexe à référer trop rapidement une œuvre soit enlisé dans une perte et un surplus de sens. Mettre le regardeur sur la fausse piste du surréalisme, du minimalisme ou de la sculpture de genre ».

Détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal, Valérie Blass vit et travaille à Montréal. Son travail a été présenté dans plusieurs expositions individuelles, notamment à la Art Gallery of Hamilton (2012), à la galerie Parisian Laundry (2011) ainsi qu’au Museum of Contemporary Canadian Art à Toronto (2009). Elle a participé à de nombreuses expositions collectives au Québec, en Ontario et aux États-Unis. Ses œuvres figurent au sein de plusieurs collections dont celles du Musée national des beaux-arts du Canada et de la Banque Royale du Canada. Sa dernière exposition au Musée d’art contemporain de Montréal (2012), un commissariat de Lesley Johnstone, a remporté le prix Meilleure exposition institution muséale au dernier Gala des arts visuels en 2012.


 




Finissage
vendredi 8 mars 2013, 19 h


   
    retour