ACCUEIL   |   CONTACT   

 
 


   PROGRAMMATION | ARCHIVES
   


Tanya St-Pierre et Philippe-Aubert Gauthier, Télétoxie Remix (détail), 2011

   

 

Exposition du 30 sept au 30 oct 2011

Télétoxie Remix
TANYA ST-PIERRE et PHILIPPE-AUBERT GAUTHIER
SHERBROOKE

Télétoxie Remix s'inspire de sons utilisés dans le bruitage des jeux vidéo militaires où la violence extrême et la mort sont banalisées. Cette installation regroupe vidéo, composition lumineuse dynamique, trame et spatialisation sonore de sons stéréotypés (feu, armes, machines, robots, etc.). On peut entendre une constellation sonore artificielle critique d'une mythologie populaire du jeu vidéo et de la représentation virtuelle associée. L'imagerie d’une figure anonyme qui se répète et se multiplie, des photomontages grands formats et la projection de fumée sont combinés à un univers synthétique, tel un temple schizophonique du jeu vidéo. Cette installation immersive propose un environnement bruyant et inquiétant. Le projet Télétoxie a été réalisé dans le cadre de deux résidences d’artistes en 2009 à la Diapason Sound Art Gallery de Brooklyn et au Studio d'essai du complexe Méduse à Québec.


Tanya St-Pierre détient un baccalauréat en arts plastiques de l’Université du Québec à Trois-Rivières (1998). Sa production en installation visuelle et sonore conjugue sa pratique en imagerie numérique, en sculpture, en peinture et en vidéo. Artiste sonore, Philippe-Aubert Gauthier est aussi ingénieur mécanique junior, maître ès sciences, docteur en génie mécanique et chercheur à l’Université de Sherbrooke. Il pratique les arts sonores et médiatiques, l’installation ainsi que la musique électronique et expérimentale depuis plus de dix ans.



Les artistes remercient le Conseil des arts et des lettres du Québec pour leur support financier en arts médiatiques, Oboro pour l’accès à leur studio et leur support, la Ville de Sherbrooke pour leur support financier, Diapason Sound Art Gallery et Michael F. Schumacher pour un accueil en résidence et Les Productions Recto-Verso pour leur support et un accueil en résidence. Les artistes remercient aussi Éric Mattson.

 




Vernissage
vendredi 30 septembre 2011, 19 h


   
    retour