Retour aux artistes

Dana Michel, On Come Easy Jam Do, 2018. Photo : Yuula Benivolski.

Dana Michel

Montréal

Quand vous avez passé toute une vie à vous retenir dans un champ, ça doit certainement retenir d’autres champs.
Il est temps de défaire le noeud dont je n’avais pas entièrement saisi l’existence (oui je l’avais).
Pourquoi je ne peux pas toucher les gens quand je?
Pourquoi je m’embrouille quand il y a plus?
Pourquoi je fige maintenant?
Quelles sont les conséquences de toute cette retenue?
Quelles autres victimes y a-t-il eu?


Née à Ottawa, la chorégraphe et performeuse de renom Dana Michel vit et travaille à Montréal. Avant de se lancer dans la danse à la mi-vingtaine, elle est responsable marketing, participe à des compétitions de course à pied et joue au football. Vite sortie du lot de la relève en danse, Dana Michel connait une carrière fulgurante sur la scène internationale. Son travail mêle chorégraphie, improvisation intuitive, danse expérimentale et art performance. Ses créations explorent la multiplicité de l’identité et illustrent un sentiment d’urgence et de vulnérabilité. Avec les pièces Yellow Towel (2013) et Mercurial George (2016), elle s’intéressait notamment à la répression de l’identité culturelle et aux répercussions de cette retenue qu’elle traitait avec gravité et humour.

Diplôme | baccalauréat en danse contemporaine, Université de Concordia (2005) | Distinctions | Top Ten Performances (2014) pour Yellow Towel (2013), magazine Time Out New York | nommée parmi les chorégraphes féminines de l’année (2014), New York Times | Prix ImPulsTanz de Vienne (2014) | Lion d’argent pour l’innovation en danse de la Biennale de Venise (2017) | Tournée | Mercurial George (2016) est en tournée depuis sa présentation au Festival TransAmériques (Montréal) en juin 2016 | Résidences artistiques | Usine C, Montréal et Centre national de la danse, Ottawa (en cours) | Artiste associée de la compagnie Par B.L.eux (depuis 2017).


www.dana-michel.com

Jeudi 18 octobre 2018 • 20 h • L'Écart
Durée : 20 min