- À quat’ pattes pour l’art et toi?
- Mmm, je préfère plutôt Less is more.
- Ok, alors À quat’ pattes pour l’art et/ou Less is more.
- Oui, oui, c’est ça.

À quat’ pattes pour l’art et/ou Less is more sont deux proverbes célèbres qui résonnent dans l’antre de la Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda. Voir. Vivre. Autrement. Créer. 19 artistes. Presque 20. Sans discipline. Je me suis penchée pour mieux voir. Silence.

2014 est une excellente année pour la 7e Biennale d’art performatif. 2 + 0 + 1 + 4 = 7. Les 7 couleurs de l’arc-en-ciel, les 7 orifices du visage, ou le Groupe des Sept. Voilà un chiffre qui en dit long. Un appel aux sens.

Le performeur est souverain. Il n’est pas théâtre, ni danse, ni musique. Il est art vivant. Libre. J’aime ce mot. Moi aussi.

Geneviève et Matthieu
Directeurs artistiques de la Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda