Photo d'artiste

ANACONDA (MONTRÉAL)

Anaconda se présente comme une entité à deux visages : l'un performatif et l'autre musical. Le duo composé de Jean-François Leboeuf et de Benjamin Tremblay s'intéresse aux codes et figures provenant de divers pans de la culture populaire. C'est pourquoi il souhaite, en performance, réconcilier le festif et le rite funéraire; le duo Anaconda proposera un rituel mêlant le vaudeville et une musique qu'il appelle « disco noise ». Intitulée Def Disco, cette action, par son aspect joyeux, caricatural et artisanal, pourra rappeler le Día de los Muertos célébré au Mexique.

Photo d'artiste

ANDRÉANE BOULANGER (ROUYN-NORANDA)

L'artiste s'intéresse à la complexité des relations entre individus. Elle questionne les rapports humains particulièrement au plan du langage, qu'il soit verbal ou gestuel. En performance, Boulanger proposera une danse autodérisoire des plus expressives et émotives. Une performance physique laissant place à la surprise et à la manipulation d'objets.

Photo d'artiste

BRAINBOW LIMB (MONTRÉAL)

Ce duo montréalais composé de Jasa Baka et de Julia Thomas présentera dans la vitrine de L'Écart la performance en continu, The Weather Channel. Avec des musiciens collaborateurs, Brainbow Limb transformera la vitrine en un réel laboratoire de projections analogues surréalistes et d'ambiances sonores. Une performance / projection visible de l'extérieur et de l'intérieur de la galerie.

Photo d'artiste

CANG XIN (CHINE)

Né à Baotou en 1967, Cang Xin vit et travaille à Pékin, œuvrant dans le domaine de la performance et de la photographie. Il croit que chaque chose a un esprit - à la fois les animaux et les objets inanimés -, et consacre son travail aux moyens de promouvoir une communication harmonieuse avec la nature. Se baigner avec des lézards, orner des vêtements d'étrangers, se prosterner sur des glaciers : chaque acte représentant un rituel. Il expose régulièrement son travail dans différentes institutions et galeries en Europe, en Asie, en Océanie et en Amérique.

Photo d'artiste

CHENGYAO HE (CHINE)

Née en 1964 à Chongqing, Chengyao He travaille en performance, en photographie et en vidéo. Elle a créé des œuvres in situ en Chine, au Japon, en Corée, en Thaïlande, à Singapour, au Canada, à Taiwan, à Hong Kong, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Grèce, en Slovénie et en Belgique.

Photo d'artiste

CHRISTIAN MESSIER (QUÉBEC)

Christian Messier travaille l'art de l'action à l'échelle de son corps. Une proximité entre son être, l'environnement et sa propre matérialité qui permettent à la flamme qui brûle dans sa poitrine de littéralement sortir sous plusieurs formes très brutes. L'environnement immédiat est un champ de bataille pour l'artiste et sa performance est la bataille elle-même.

Photo d'artiste

DIANA OLALDE (MEXIQUE)

Diana Olalde est née en 1973. Elle vit et travaille à Mexico. Depuis 2006, son travail se concentre sur l'hypothèse qu'il est possible de répéter des expériences spontanées dans des contextes et moments différents. Le but de ces répétitions est de résumer certaines des caractéristiques uniques et une partie de la pensée originelle liées aux expériences. Elle travaille avec des concepts associés à l'idée de Jean Piaget sur la notion de réalité objective, comme l'identité, le renversement et la compensation.

Photo d'artiste

DOMINIQUE PÉTRIN (MONTRÉAL)

Sous hypnose, Dominique Pétrin jouera d'un piano Wurlitzer. Les sons et la pensée sont manipulés par le collaborateur/hypnotiseur Georges Rebboh. La technique de l'hypnose instruit un champ de dispositions mentales vaste et expérimental, entre autres dans les agrégats de la culture, du spectacle ou de la science.

Photo d'artiste

ÉMILY LALIBERTÉ (MONTRÉAL)

Artiste multidisciplinaire, Émily Laliberté travaille la poésie, la performance, la vidéo, la photographie et l'installation. À l'occasion de la Biennale, l'artiste propose l'œuvre performative Denise inspirée d'une rencontre avec une femme assise au McDo buvant un gros Coke Diet. La performance se veut une incarnation de ce souvenir, un portrait multidisciplinaire de cette femme en quête d'amour.

Photo d'artiste

GUILLAUME ADJUTOR PROVOST (QUÉBEC)

Guillaume Adjutor Provost travaille principalement en dessin, performance et installation. L'artiste propose pour la Biennale une performance intitulée L'oeil du fils. Un travail minutieux axé sur la présence et l'immédiat. L'artiste confectionne des objets artisanaux qu'il manipule en performance.

Photo d'artiste

LES ÉTRANGERS DE L'INTÉRIEUR (MONTRÉAL)

Composé de Joëlle Couturier, Yannick Ross et Manuel Bisson, ce collectif propose des cérémonies/rituels en collaboration avec Guillaume Cliche aux ambiances sonores. Les sujets impliqués dans leurs performances tentent de se séduire les uns les autres dans un univers qui oscille entre le chaos et l'ordre. S'accaparant l'espace, les Étrangers de l'intérieur tentent d'entrer subtilement en contact avec le spectateur par la voie du rituel. Déstabilisant.

Photo d'artiste

LUIS OROZCO (MEXIQUE)

Né en 1974, Luis Orozco estartiste en arts visuels, commissaire et professeur à l'université. Il a présenté des performances et des interventions à México et en Colombie. Comme commissaire, il a réalisé des vidéos pour la galerie T20 à Murcia (Espagne), pour le festival Vive Latino, ses émissions en 2000, 2002, 2004 et 2005, dans la ville de México. Il est actuellement commissaire du Musée universitaire des sciences et des arts — MUCA-Roma (UNAM) — de la même ville. Il a été professeur à l'École nationale des arts plastiques de l'UNAM et à l'Université ibéro-américaine.

Photo d'artiste

MARIA LEGAULT (TORONTO)

L'artiste performera Miss Art Star qui, par ses maladresses verbales et physiques, commettra un suicide public d'humiliation en lien avec le système de l'art dans lequel elle évolue. Fortement physique et émotionnelle, cette action néobouffonne présente une star aux humeurs variées.

Photo d'artiste

MATHIEU LÉGER (MONCTON)

Cet artiste s'intéresse aux frontières qui peuvent subsister entre deux mondes ou deux moments. Ayant effectué un séjour è Rouyn-Noranda en 2000, l'artiste a pris conscience de la frontière imaginaire existant entre Rouyn et Noranda, deux villes distinctes à l'origine. En performance, Mathieu Léger explorera l'idée d'une bornefictive qui mettra en perspective les limites imaginaires et culturelles entre les villes jumelles.

Photo d'artiste

NOÏZEFER CWU (SHERBROOKE)

Tanya St-Pierre et Philippe Aubert Gauthier, du duo de performeurs Noïzefer CWU, explorent et exploitent l'action, le son et la vidéo. Le duo utilise un langage esthétique à la fois agressif, corrosif et poétique. Ce langage rassemble des ordures, des constructions bancales et du bruit afin de soulever quelques questions débridées sur l'aliénation culturelle, l'histoire de la représentation, de l'illusion en art, en société et dans les médias.

Photo d'artiste

PASCAL GÉLINA (ROUYN-NORANDA)

Metteur en scène, Gélina fait partie du collectif Sédiment actif qui gère l'espace multidisciplinaire Espace Noranda. Improvisateur hors pair, l'artiste nous invite dans son univers pour sa première incursion dans le monde de la performance.

Photo d'artiste

PATRICE DUCHESNE (SAGUENAY)

Cet artiste est reconnu pour ses performances physiques et poétiques. Travaillant la performance, le dessin et l'installation, Patrice Duchesne est aussi un excellent cuisinier. C'est pourquoi nous l'avons invité à concevoir un banquet performatif pour la soirée de clôture de la Biennale. Avis aux voraces, ça demeure de la performance!

Photo d'artiste

ROY LU (GATINEAU)

Ce performeur, originaire des Philippines, proposera la performance intitulée Les Épouvantails. Avant la venue de l'agriculture moderne, nos champs étaient peuplés par des épouvantails faits main témoignant de notre culture collective. Pour Roy Lu, ces épouvantails sont très près de l'art de la performance dans la mesure où tous deux sont fabriqués à la main avec des moyens simples, engendrent une présence et témoignent de notre culture.

Photo d'artiste

SANMU (CHINE)

Sanmu a commencé à travailler en performance après avoir participé au Southern Artists Salon en 1986. Sa démarche comprend la poésie, l'estampe et l'installation. Il réfléchit sur l'oppression occasionnée par la guerre, y compris les massacres, tout en explorant la culture orientale dans une perspective ritualiste.

Photo d'artiste

VÉRONIQUE DOUCET (ROUYN-NORANDA)

Militante performative, Véronique Doucet utilise le brut et l'esthétique afin de confronter l'existence vers une quête de vérités. Toujours guidée par l'autocohérence du corps, ses actions se laissent porter par un instinct animal. Inspirée de son dernier voyage en Inde, l'artiste naviguera entre la cacophonie de l'Inde et la quiétude d'un monastère bouddhiste thaïlandais. Un art organique, brut, cru, environnemental et humanitaire.

Photo d'artiste

VICKY SABOURIN (MONTRÉAL)

L'artiste créera un tableau vivant dans la vitrine de l'Écart. Elle incarne différentes représentations de la femme issues de la mythologie, du conte et de l'histoire de l'art. Grâce à la réappropriation de certains personnages comme Pénélope, Diane, Médée, le Petit Chaperon rouge, Marie-Antoinette ou Jeanne D'Arc, Vicky Sabourin interroge l'image de la femme qui a marqué notre mémoire collective.

Photo d'artiste

WOMEN WITH KITCHEN APPLIANCES (MONTRÉAL)

Les WWKA sont trois ou quatre ou cinq ou six. Identiques, interchangeables, jetables et mortellement sérieuses, WWKA est un projet sonore, un groupe rock, un cabaret, un collectif de performance, une improvisation, une infiltration, une intervention, une installation, un concert, une cacophonie, une recette et, depuis le printemps 2004, un service de certification de cuisine (une évaluation du potentiel sonore de votre cuisine).

 

LA CONGELADA DE UVA (MEXIQUE)

La seule façon pour La Congelada de Uva de pouvoir se venger de la vie, qui lui casse les couilles, c’est de faire des performances. C’est sa façon à elle de se moquer d’elle, de perdre sa fragilité face à la vie et de surpasser la mort. Se ragaillardir, transgresser, n’avoir peur de rien, détruisant les limites qui la contraignent. C’est la grande possibilité que lui donne la bulle d’air de l’art action.

 

 

Atelier en performance avec ÉRIC LÉTOURNEAU (MONTRÉAL) présenté en collaboration avec le Conseil régional de la culture de l’A-T - Performance, manoeuvre et secret dans l’espace public

Cet atelier vise à explorer la question du secret en art-action qu’il soit un acte performatif, une manoeuvre ou une pratique infiltrante. Il se concentra essentiellement sur les oeuvres destinées à la diffusion dans un espace public. Cet atelier permettra au participant d’explorer comment la notion de secret s’intègre dans la structure spatiotemporelle d’une oeuvre en art-action. L’atelier se terminera par la présentation des performances dans des lieux publics choisis par les participants.

 

Conférence avec ALEXIS BELLAVANCE (MONTRÉAL) présentée en collaboration avec le département des arts plastiques du Cégep de l’A-T - Histoire de la performance et réseaux

Oeuvrant dans plusieurs disciplines, Alexis Bellavance a présenté des performances à plusieurs endroits au Canada, en Europe et en Asie. Cofondateur du Festival de performance Viva! Art Action à Montréal, il proposera aux étudiants du cégep et au public une conférence sur les bases de l’art performance et sur son développement actuel.