5 au 8 octobre 2006

Historique
En mai 2002, le CAAVAT lançait son 1er Festival de performance de Rouyn-Noranda, avec la commissaire Marie-France Beaudoin. Objectifs : stimuler la création chez nos jeunes performeurs et susciter la rencontre. Se sont côtoyés de jeunes artistes de la région, Geneviève Crépeau, Matthieu Dumont, Maryse Larouche, Donald Trépanier et Martin Guérin, et des performeurs montréalais, Deborah Newmark, Sylvie Cotton, Rachel Echenberg, Pierre Beaudoin et Sylvie Tourangeau. Différents lieux ont été investis : la piscine de l’Hôtel des Gouverneurs, le « pit » de sable Lafond, le Salon du livre et, pour la grande messe performative, l’Église Notre-Dame. Cette première édition s’est révélée une expérience des plus goûtées, des artistes comme du public. Il fallait la renouveler!


La 2e édition de ce festival s’est déroulée en octobre 2004, sous la direction artistique de Matthieu Dumont. Sous le thème de l’étrangeté, l’inclassable et le désordre, cet événement qui a regroupé une trentaine d’artistes issus de l’Abitibi-Témiscamingue et du Québec se présentait en deux principaux volets : performance et musique performative. Au volet performance, le public a pu découvrir, entre autres, le Collectif connologique aux actions des plus disjonctées et dérangeantes, ou les Fermières obsédées pour qui tout, pétards, cris, musiques et giclements rouge sang, est envisageable. Souvenons-nous également de Maryse Larouche accrochée à un lampadaire à l’aide de pellicule plastique et de Donald Trépanier traversant comme un bolide le mur de L’Écart. Geneviève Crépeau, de son côté, assurait La permanence en présentant des 5 à 7 permettant, entre autres, à de très jeunes artistes de faire leurs débuts en performance. Un volet musical sorti des sentiers standardisés de la culture présentait, en plus d’une Lederhosen Lucil aussi hilarante qu’attachante, les Abdigradationnistes à la poésie grotesque et visuelle ou Nathalie Derome et ses collaborateurs avec une version musicale du spectacle Les Écoutilles. Une belle édition remplie de surprises comblant un public venu en très grand nombre.

3e Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda
Et c’est reparti pour une troisième fois! Désormais, cet événement sera présenté officiellement comme la Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda. Du 5 au 8 octobre, le CAAVAT invite la population à la présentation de performances en galerie (L’Écart) et dans le quartier du Vieux-Noranda. Des performeurs de la région, du Québec et de l’Ontario représenteront le volet national de la biennale et le volet international comprendra des artistes en provenance de l’Estonie, de l’Irlande et du Japon. Ces échanges internationaux sont réalisables grâce à la collaboration du Centre d’artistes SKOL à Montréal, coordonnateur de l’événement VIVA art action, et du Lieu à Québec, diffuseur et producteur de la Rencontre internationale d’art performance de Québec. Près d’une trentaine d’artistes de tous horizons formeront cette édition qui fera place à différentes formes de performances : spoken word, musique et intervention publique. Ponctué de trois soirées, cet événement laissera une place de choix aux artistes de relève. À l’animation, Geneviève Crépeau fera le lien entre les différentes présentations des artistes par des interventions spécialement conçues pour l’occasion. Au plaisir de vous voir toujours plus nombreux à cette grande fête célébrée sous la bannière de l’art action! Merci à tous ceux et celles qui de près et de loin contribuent au développement de notre centre d’artistes et, surtout, merci à tous nos bénévoles!

Matthieu Dumont
Coordonnateur artistique de L’Écart
Directeur artistique de la 3e Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda
 
Présentation | Programmation | Artistes | Équipe | Partenaires | Presse | Nous joindre
L'ÉCART, 167 avenue Murdoch C.P. 2273 Rouyn-Noranda (Québec) J9X 5A9 Tél. : (819) 797-8738