©Photo : Linda Norstrom, Stefan St-Laurent
STEFAN ST-LAURENT (OTTAWA)
Baccalauréat Médias Arts, Ryerson Polytechnic University, Toronto

Exposition et performances
État d’urgence, Action Terroriste Socialement Acceptable, Montréal, 2006
The Double, VertexList Gallery, Brooklyn, É-U, 2005
Métamorphose 2 : 16e rencontre Vidéo Arts plastiques, Centre d’art contemporain de Basse-Normandie, France, 2003

Photographe, vidéaste et performeur, Stefan St-Laurent a présenté son travail à plusieurs occasions sur la scène nationale et internationale. L’artiste propose, dans le cadre de la Biennale, son insertion dans un mur de la galerie afin de soulever certaines problématiques portant sur l'inclusion de la performance dans les grandes institutions artistiques, où l'on préfère souvent présenter un document au lieu d'une performance en direct. Choisissant l’état indéterminé, il se présentera à la fois comme objet et personne vivante.



©Photo : Christian Leduc, Valéry Hamelin
VALÉRY HAMELIN (ROUYN-NORANDA)
DEC École de théâtre professionnel, Lionel Groulx, décor et costume, Montréal. DEC Arts plastiques, Cégep A-T, Rouyn-Noranda

Performances
Vice-Versa, Cabaret de la dernière chance, Rouyn-Noranda, 2006
Délier, Petit Théâtre du Vieux-Noranda, formation avec Sylvie Tourangeau, 2006

Artiste de la relève, Valéry Hamelin a collaboré, comme performeuse, à plusieurs projets, dont Mines de rien et Aldermac de l’artiste Véronique Doucet et la Soirée clandestine de Gaétane Godbout tenue lors de l’événement Trafic inter/national d’art actuel de l’Abitibi-Témiscamingue. Pour son intervention publique Tel un fruit mûr, l’artiste rencontrera les passants dans le parc de l’Église Notre-Dame afin d’y réaliser une œuvre éphémère.



©Photo : Ariane Ouellet, Carole-Yvonne Richard
CAROLE-YVONNE RICHARD (ROUYN-NORANDA)
Certificat en arts plastiques, UQAT. Maîtrise en arts, faculté éducation, Université Ottawa

Expositions
Rétrospective, La Galerie, Rouyn-Noranda, 2000
Émergence d’une pensée, Cabaret de la dernière chance, Rouyn-Noranda, 2000

Carole-Yvonne Richard met en perspective des moments de la vie quotidienne qu’elle transforme en performance en explorant et en approfondissant le processus de la « Présence authentique ». Faire l’expérience de se sentir vivant, c’est faire se déployer un monde d’exploration et de découverte de soi, des autres, de l’interaction, de l’interrelation et de l’interdépendance.



©Photo : Louis-Pierre
Marie-Trottier, Rino Côté
RINO CÔTÉ (MONTRÉAL)
Baccalauréat en arts plastiques, UQAM

Expositions et performances
Sensorium, Maison de la culture Maisonneuve, Montréal, 2005
Squame, Galerie Sans Nom, Moncton, 2004
Microbes, Doxa (l’art et vous !), American Can, Montréal, 2003

Par ses expositions et ses performances, Rino Côté s’intéresse particulièrement aux OGM, au clonage et à la conception in vitro. L’artiste propose un projet sonore et interactif réalisé à partir d’une poussette transformée en pouponnière roulante et sonore.



©Photo : Ariane Ouellet, Karine Hébert
KARINE HÉBERT (ROUYN-NORANDA)
Certificat en peinture, UQAT. DEC arts plastiques, Cégep A-T, Rouyn-Noranda

Exposition et performance
Des réalités qui existent encore, L’Écart, Rouyn-Noranda, 2005
11e biennale d’art contemporain jaune, résidence collective et performance, L’Écart, Rouyn-Noranda, 2003

Performeuse, peintre et vidéaste, Karine Hébert explore l’objet d’art comme transmetteur de sa féminité et de la situation féminine. Pour la Biennale, elle projette de réaliser une série d’actions qui mettront en perspective les liens particuliers qui existent entre des objets, dits féminins, et la femme.



©Photo : Karim Jeddi, Les QQistes
LES QQISTES (COLLECTIF/MONTRÉAL)

Exposition et performance
Manif d’art 3, Québec, 2005
Les coefficients d’art, Galerie Joyce Yahouda, Montréal, 2004

Actifs au sein du milieu de l’art québécois depuis décembre 2003, les QQistes sont deux érudits de l’art titulaires d’un baccalauréat en histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal. Dans le cadre de la Biennale, ils donneront à loisir une conférence exposant aux spectateurs la Vérité de l’Art. Armé d’un document PowerPoint, le duo éclaircira en une vingtaine de minutes tous les mystères de l’art afin d’éduquer le peuple.



©Photo : Jonathan-Hugues Potvin, Louise Lavictoire
LOUISE LAVICTOIRE (ROUYN-NORANDA)
Atelier sur l’acteur créateur, Alain Knapp, Paris, France
Technique théâtre professionnel, interprétation, Cégep de St-Hyacinthe


Théâtre
La critique est aisée et l’art est difficile, Rouyn-Noranda, 2005
La femme-orchestre, tournée abitibienne, 2004
Tu m’aimes-tu ? Paris et Gagny, France, 1995-1997

Actrice, metteure en scène et écrivaine dramatique, Louise Lavictoire décide de se dévoiler. Le thème de la résistance l’habite, pour ne pas dire l’oppresse. Ces actes de résistance auxquels elle est habituée en qualité de femme et d’artiste déclenchent l’urgence de les transposer dans le mode performatif afin de sauvegarder, au quotidien, une conscience évolutive.



©Photo : Steve Leroux, Médéric Boudreault
MÉDÉRIC BOUDREAULT
Baccalauréat en arts visuels et médiatiques, UQAM. 2000-2001 Formation en art dramatique, UQAM

Expositions et performance
Décontaminations, Caravansérail, Rimouski, 2005
Acupuncture Reliant K, Le lieu, Québec, 2005
16e et 17eéditions de l’encan Clark, Galerie Clark, Montréal, 2004-2005

Médéric se présente souvent en performance à la façon du super héros à l’image stéréotypée du costume moulant à logo. Il propose des actions dynamiques et empreintes d’humour dans lesquelles il met en place des leurres qui trompent le spectateur. Pour l’occasion, il abordera et débordera l’univers de la boxe avec un uppercut grandiloquent. Véritable performance festive et intensive avec assez de paillettes et de contusions pour en faire un véritable rendez-vous « glam-garage ».



©Photo : Angelina V. Fioramore, ATR
ATR - ACTE TERRORISTE RIDICULE (COLLECTIF/MONTRÉAL)

ATR commet des jeux terroristes tels la prise d'otage, la manifestation du rien, l’immobilisme et le jeu des quatre coins. Leurs actions se font dans un espace-temps prédéterminé, la durée d'une action variant entre deux et sept minutes. À Rouyn-Noranda, le quartier voisinant l’Écart leur servira de cadre afin d’y mettre en scène différentes actions qui se dérouleront à l’intérieur d’un périmètre donné, tout en suscitant quelquefois la participation du public.





©Photo : Alain Magnan, André Marceau
ANDRÉ MARCEAU (QUÉBEC)

Lectures-performances
Festival international de musique universelle, Trois-Rivières, 2004, 2005, 2006
Ateliers Silex, Trois-Rivières, 2005

Cet artiste saisit le caractère transdisciplinaire de la poésie. Sans être artiste visuel ou artiste de la scène, ni musicien, il se réapproprie peu à peu ces champs d’intérêts à travers le faire (poiein) de la poésie. Depuis 1993, il a donné une centaine de lectures-performances ; il a également organisé et animé plusieurs soirées, spectacles ou événements de poésie à Québec. Cet artiste nous offrira un numéro de spoken word, accompagné des musiciens Vincent Tessier et Steve Lachaîne de Rouyn-Noranda.



©Photo : Mélanie Cormier, Véronique Doucet
VÉRONIQUE DOUCET (ROUYN-NORANDA)
Baccalauréat ès art, majeure en arts plastiques, mineure en art et sciences, Université de Montréal.

Expositions et performance
Aldermac – Plantation minière, Centre d’exposition Raymond-Lasnier, Trois-Rivières, 2007; Centre d’exposition de Mont-Laurier, Mont-Laurier, 2007
Mines de rien, TRAFIC INTER/NATIONAL D'art actuel de l'Abitibi-Témiscamingue, 2005

Véronique Doucet vit et travaille à Évain. Militante performative, elle crache des faits de l’actualité afin de mettre en évidence les insignifiances du capitalisme pur versus l’environnement. Avec l’utopie d’une héroïne, elle essaie d’éveiller les consciences. Glissant du mouvement de facture contemporaine à des humeurs animales, ses performances tissent une trame paradoxale empreinte de l’auto cohérence du corps.


ANTI COOL (JAPON)

Expositions et performance
Slideshow – Leicesters Festival of Contemporary Art, Leicester, UK, 2006
The New World Maps at Benisanpit, Tokyo, Japan, 2005
Freshly Scratched, Battle Sea Art Centre, London, UK, 2006

Anti Cool vit et travaille à Nagasawa Yokosuka Kanagawa au Japon. Sa venue en région coïncide avec la Rencontre Internationale d’art performance de Québec. Anti Cool a présenté plusieurs performances, installations et bandes vidéos à l’échelle internationale. Une occasion unique de découvrir cette artiste d’origine asiatique.



©Photo : Christian Leduc, Alexandre Castonguay
ALEXANDRE CASTONGUAY (ROUYN-NORANDA)
École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe

Cinéma et théâtre (comédien)
La rage de l’ange, Dan Bigras, Production Gala films, 2005
Goglu, hit and run, Jean Barbeau, Production Roche Papier Théâtre 2005

Comédien de formation, cet artiste s’intéresse à plusieurs médiums littéraires et visuels. Accompagné de Pascal Gélina, artiste multidisciplinaire, il explorera la performance et le spoken word. Une première expérience de présentation en galerie qui risque d’en surprendre plusieurs.



©Photo : Amanda Coogan
AMANDA COOGAN (IRLANDE)

Expositions solos
A Brick in the Handbag, The Void, Derry & Limerick City Gallery of Art, Limerick, 2005
Ulysees # 3, West Cork Arts Centre, Skibereen, 2004

La performance est au cœur du travail d’Amanda Coogan. Son travail de performance en direct jette les bases d’un travail qui s’articule ensuite en photographie et en vidéo. Amanda Coogan propose une nouvelle performance s’intitulant Mary Magdalene in Ecstasy. Notons, dans le large éventail de performances présentées sur la scène internationale en 2003, une performance à la Biennale de Venise et à P.A.C. Gallery, à Milan.



©Photo : Christian Leduc, Alain Desrochers
ALAIN DESROCHERS (ROUYN-NORANDA)
DEC Art, profil cinéma, Collège Ahunstic, Montréal. Baccalauréat en théâtre, profil scénographie, UQAM (en cours)

Comédien
Bascule, Petit théâtre du vieux Noranda, Rouyn-Noranda, 2006
New York, création collective, Studio d'essai Claude-Gauvreau, Montréal, 2003

Comédien, metteur en scène, concepteur d’éclairage, accessoiriste et plus encore, Alain Desrochers, bref, s’intéresse au théâtre. La Biennale sera pour lui l’occasion de proposer une première expérience de performance. À partir de son corps, dont il fera sa matière première, le dénaturant, le défigurant, il fera resurgir son caractère androgyne et abject.


ANDRÉANE BOULANGER (LA MOTTE)
Certificat en arts plastiques, UQAT (en cours)

Performances
Chorégraphe pour Aldermarc – Plantation minière, Évain, 2005
TRAFIC Dancing in the Street avec Geneviève Crépeau, La Motte et Ste-Rose-de Poularies, 2005

Andréane Boulanger s’intéresse à la communication et tout particulièrement au vaste monde d’expressions relatif à l’univers langagier de son jeune fils. De cette interrelation des plus expressives naît une réflexion sur l’intemporalité des émotions, celles-ci se traduisant surtout par un sous-langage qui serait plutôt d’ordre corporel et physique. En performance, alors qu’elle proposera un échange avec le public à travers des barrières et des restrictions physiques, elle tentera d’établir un contact communicatif et d’en fixer l’expression dégagée.


NON GRATA (COLLECTIF/ESTONIE)

Performances
Seconds, The Present Tense Performance Festival, Boston, USA, 2006
How To Explain Art To Fast Rabbit, Cooper Union, New York, USA, 2006
Tehnobia, Tallinn Art Hall, Estonia, 2006

Composé de plus de 40 personnes pour la plupart originaires d’Estonie, le groupe NON GRATA se caractérise par l’anonymat de ses membres, par leur ignorance des milieux artistiques locaux ainsi que par le mépris de la dynamique des médias de masse. Travaillant dans l’esprit du primitivisme et du collectivisme, Non Grata a exécuté des actions de rue et des « ghettomarathons » de longue durée un peu partout dans le monde. Deux membres de ce collectif seront présents à la Biennale pour y agir.



©Photo : Source Mirror, Dynamo Coléoptera
DYNAMO COLÉOPTERA (MONTRÉAL)

Spectacles
Montréal arts interculturels (MAI), Montréal (2005)
Galerie Rouje, Québec (2005)

Dynamo Coléoptera est un groupe en musique créative formé d’artistes issus de l’électro acoustique et du théâtre. Sur scène, il capte l’attention par une panoplie de costumes, de mouvements et d’éléments visuels qui ne laissent personne indifférent. Un théâtre psychique chanté en français, anglais et japonais.


GABRIEL MARCOTTE (ROUYN-NORANDA)
DEC en arts plastiques (en cours)

Performance
Sound System Abitek, Rouyn-Noranda, 2006

Artiste de la relève, Gabriel Marcotte propose au volet spoken word le projet L’autre monde ! S’adressant à tous ceux et celles pour qui le tiers-monde est un mystère ou juste quelques couleurs sur la carte du monde moderne, l’artiste en suggère une vision poétisée et musicalisée.



©Photo : Michaël Pineault,
La famille Kantor
LA FAMILLE KANTOR (TORONTO)

Performances
Festival de théâtre de rue de Shawinigan, 2003
Rencontre internationale d’art performance de Québec, 2004

La famille Kantor est composée de Istvan Kantor, aussi connu sous le nom de Monty Cantsin, et de ses enfants Jericho (16 ans), Babylon (13 ans) et Nineveh (11 ans). S’y joignent occasionnellement, pour former une famille élargie, des artistes performeurs de réputation internationale en provenance de Toronto, Montréal, Calgary, Berlin, Budapest, Sofia, etc. Avec Happy Birthday Revolution !, une performance dédiée à l’esprit de la révolution hongroise (1956-2006) et soulignant son 50e anniversaire, La famille Kantor nous proposera, au rythme du son et de l’image, un dîner de famille sculptural accompagné d’une fusion de gestes compulsifs, de mouvements, d’objets et de mobilier.
 
Présentation | Programmation | Artistes | Équipe | Partenaires | Presse | Nous joindre
L'ÉCART, 167 avenue Murdoch C.P. 2273 Rouyn-Noranda (Québec) J9X 5A9 Tél. : (819) 797-8738